FH

Petite analyse politique pour ouvrir l'horizon

texte publié le 01-05-2016

A un an de l'élection présidentielle, deux approches s'opposent.


Il y a ceux, à gauche, qui pensent que dans le pays s'opposent conservateurs et réformistes, autour de quatre pôles partisans: une gauche qui se recroquevillerait sur son aile conservatrice, incarnée en partie par Jean-Luc Mélenchon, une droite classique qui fait de même autour de Nicolas Sarkozy, l'extrême droite et un centre auto-proclamé progressiste.

Tout se jouerait alors au centre. Cette analyse mise sur la mort du PS, qui se disperserait entre conservateurs et progressistes.

Mais ce serait, pour ceux qui viennent de la gauche, trahir les légitimités qui les ont portés, passer pour des "traîtres" auprès d'un électorat qui veut aussi que l'on défende son modèle social. A gauche, la nécessité du rassemblement, la défense de la souveraineté (contrer le Tafta?), la protection du modèle social (contre un "excès" de réformisme), ramène l'analyse à trois pôles partisans (gauche, droite et extrême droite), et deux pôles idéologiques (gauche et droite).

Dans ces conditions, seule la candidature de François Hollande est susceptible d'être porteuse d'un avenir progressiste et protecteur de gauche... Le retour de la croissance n'est pas le moindre des atouts en la matière. Mais il faudra auparavant reconquérir la confiance des électeurs de 2012.

11 commentaires

Notre action au quotidien notamment sur le réseaux sociaux converge vers votre argumentation....Nous pensons que depuis 2012 F. Hollande est le vecteur d'une gauche réaliste et pragmatique adaptée à son temps. C'est ce dont la France a besoin pour survivre et prospérer !...Nous invitons tous nos amis à REJOINDRE VITE la page EQUIPE FRANCOIS HOLLANDE 2017 !! Chacun y est accueilli très chaleureusement ! YHOAN

Equipe François Hollande 2017 YHOAN - 01/05/2016 13:01

J'ai longtemps cru que Fr Hollande ne pourrait se représenter. Mais j'ai fait finalement la même analyse : d'une part parce qu'à Droite il va y avoir du sang sur les murs, que Le Pen n'a plus le vent dans le dos sauf si les British votent oui au Brexit. Philippot ce matin sur Inter était pour une sortie de l'Union, même discours que Lordon.

Mais aussi parce qu'à bien y regarder de près, notamment les chiffres de la création d'emplois, il va bien falloir contrer la musique lancinante de la Droite Libérale (les coucous (ils chantaient ici ce matin )) qui n'arrête pas de pondre dans le nid de Gauche parce qu'elle sait que la Droite ne lui apportera rien.
Combien d'oeufs voulons nous couver pour eux aujourd'hui et demain ??
Nous ne pourrons changer le contenu du développement économique qu'en élargissant les espaces de consensus avec le centre droit.

Et puis aussi, ça fait du bien d'aller faire un tour en Allemagne et de parcourir le pays. Je rêve vraiment d'intégration parce que sur les 10 prochaines années l'Allemagne ne pourra continuer son modèle social et économique et que Nous nous avons besoin de partager plus de choses avec eux notamment une forte économie numérique sinon nous serons le désert d'Arabie dans lequel viendront puiser Google et tous les autres gros GAFA.

Daniel HUCHETTE - 01/05/2016 14:09

Vous sortez du bois : vive Hollande, le seul à être satisfait
Pauvre de vous

draume - 01/05/2016 14:20

Il serait bon que chacun, à sa place, mène cette analyse et conduise un travail sur soi en premier, et collectif ensuite, si la gauche veut avoir une chance encore de rester au pouvoir...

Marie Lepretre - 01/05/2016 16:36

Jean-Luc Melenchon me semble être le réformiste de la gauche. Soyez un peu objectif ! Économie de la mer, réforme bancaire, 6ème République. ... pendant que le président Hollande rassemblement 13% dans l'opinion. A mon sens l'erreur de calendrier de son action risque de lui coûter cher. La politique c'est mathématique les sans dents sont plus nombreux. Alors bon courage pour le redressement de tir.

jlg - 01/05/2016 20:50

Les dernières lignes de l'article sont la clef de ce qui doit se passer : reconquérir la confiance pour FH est hautement improbable, mais qu'importe ni NS ni FH ne se présenteront en raison d'une sourde impopularité.
La machine des Républicains soutiendra le maire de Bordeaux, MLP sera présente et la gauche qui n'a pas d'homme providentiel fera un triste troisième au 1er tour.
Pour le second tour, c'est tout aussi clair ! et comme premier ministre, l'habile NS bien soutenu par ses députés, à nouveau aux manettes de l'exécutif !

Eric Berger - 02/05/2016 18:06

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi il devrait y avoir un futur président #jdcjdr....Ok je sors....

Cindy Sanders - 03/05/2016 00:03

Si je veux être honnête avec moi même, je rejoins votre analyse...
Malgré les sondages actuels qui ne seront pas ceux à une semaine veille d'élection, malgré ma déception sur le quiquennnat de Hollande parce que j'en attendais beaucoup plus notamment en matière d'écologie ou d'application de son programme,
alors que Juppé incarnant une droite modérée se sera fait dézinguer dans les journaux pour ses antécédents et LePen sera dans les choux malgré une forte vague bleue Marine (la haîne ne paye plus).....Mélenchon et l'extrême gauche à la traîne avec des discours anarchiques et clivant sur la sécurité alors qu'avec les évènements que l'on sait....Sarkozy est aux oubliettes depuis longtemps...
Je pense que le seul candidat valable sera Hollande....Je souhaite de tout mon coeur que la gauche rassemblée ait un véritable programme de gauche et dès lors ce programme négocié qu'elle y oeuvre sans tergiversation....( si Hollande devait perdre c'est à cause du bilan de cet unique dernier point)
Bonne soirée.

Caroline - 05/05/2016 00:21

TAFTA l'accord qui ne concerne que les multinationales....encore un accord proche du peuple....je suis désespoir....

Cindy Sanders - 03/05/2016 17:02

Bayrou sans programme et distribuant les bons points...

- 05/05/2016 00:37

Et de la justice sociale...

- 05/05/2016 01:16

> ajoutez votre commentaire

© 2010-2017 - François Hada