FH

Les terroristes sont des trouillards

texte publié le 15-07-2016

Ils tuent par crainte du beau et de la liberté.


Ils tuent parce qu'à la plénitude et au hasard fécond de la vie, ils opposent l'ivresse du sang, le contrôle par la mort et la souffrance, érigés au rang d'accomplissement idéal de la vie, pour oublier leur propre mort.

Ils ont peur.

Nous devons poursuivre notre chemin entre le risque matérialiste et la tentation barbare, entre la facilité du déni et la préférence pour la douleur... L'art qui revendique le beau et la liberté est l'un de leurs pires ennemis. L'art exprime le refus de l'indifférence, est cette belle voix qui dit notre espoir, l'absurde de l'existence et notre envie malgré tout de vivre.

2 commentaires

Complètement d'accord.

Ces terroristes sont des désespérés, des désoeuvrés, des trouillards de la vie, des absents du sens qui n'ont trouvé que pour seule réponse à leur existence sans accomplissement que la vie est un accident dans la mort, et la mort une finalité.
Ils ont peur de la vie sur Terre et crois à un au delà qu'on leur promet mais qu'ils n'ont jamais vu.
Pourtant, l'enfer et le paradis sont en premier lieu symboliquement sur Terre.
Ils nous font poser la question du sens et revoir le nihilisme : la destinée d'une espèce est de survivre et d'accomplir sa destinée de vie.
La vie n'est donc pas un accident dans la mort mais comme Charles Darwin la continuité de l'espèce humaine et du sens de la naissance, de la lumière est bien la vie.
Et comme dirait Alice : "si la vie n'a aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un"
Restons soudés, attentifs et bienveillants, face à l'absurde.
Bonne journée.

Caroline - 15/07/2016 14:47

Le jihadisme, une idéologie politique? http://www.scienceshumaines.com/le-jihadisme-une-ideologie-politique_fr_36216.html

- 15/07/2016 18:56

> ajoutez votre commentaire

© 2010-2017 - François Hada