FH

Les Florentins hasardeux

texte publié le 23-08-2016

Six livres du type - je le crains - de "Conversations privées" sont prévus dans les mois qui viennent. La période qui nous sépare de l'élection présidentielle s'annonce longue, très longue...


Insupportable, en vérité.

Des livres politiques? Non... Un exercice assumé par le pouvoir politique d'ultra-transparence, lit-on. Par transparence il faut entendre la sélection croustillante de propos échangés avec des journalistes, des petites phrases assassines, des petites cruautés florentines...

Ces confidences "off" ont-elles pour objet de situer le "vrai" pouvoir? C'est celui qui est le plus cruel qui est le plus puissant? Quelle erreur...

Ces publications ne font que réduire l'exercice de l'Etat à du commérage et confortent leurs lecteurs dans l'idée que décidément le pouvoir est bien ailleurs... À quoi bon voter pour eux alors?

Et, aux "journalistes politiques", une question: est-ce cela l'excellence de votre métier?

Ça va mal finir...

2017, Marine Le Pen à l'Elysée ?

3 commentaires

Mais pourquoi cela ?? A quoi cela nous avance ??Sinon à faire reculer le Gouvernement. Ne se rappelle t'on pas de phrases off de Justin dite ds un avion et qui lui ont coûtee très cher...!
Mais qui a pu avoir cette idée, et la faire acceptée,de l'executif ? C'est un suicide....On n'avait pas besoin de cela ....Il nous faut redorer le blason, faire de la com sur le bilan, expliquer à la population les côtés positifs du mandat....bref on a déjà du pain sur la planche et voilà qu'il va falloir en défendre et minimiser ce off !!
On le voit bien avec la phrase de Hollande "je n'ai pas eu de bol" qui fait le tour de tous les réseaux sociaux..et qui est très moquée.
Si ces livres sortent....C'est de la c.....
Je suis forte inquiète pour notre Gauche et pour tous les Français. ..

Christine LOPEZ-UROZ - 23/08/2016 23:11

Florentins, c'est un bien grand mot, Florence, c'est la tragédie, mise en vers par Dante, là, c'est la chute vaudevillesque ou la commedia del'Arte, les brèves de comptoir, la cour de récréation et la cour tout court, la fin d'un petit monde qui aura exercé le pouvoir souverain comme s'il était encore dans les couloirs de Solferino, bientôt ce sera la maison de retraite, où ils pourront ressasser à loisir leurs exploits picrocholins...

Jacky Fayolle - 24/08/2016 09:18

Quand on voit Dassault possédant les 3/4 de la presse et média français...mais aussi témoin de mariage des époux Sarkozy et parrain des enfants....plus rien ne m'étonne...

Cindy Sander - 25/08/2016 19:00

> ajoutez votre commentaire

© 2010-2017 - François Hada