FH

Dire le rôle de la France dans le monde tel qu'il est...

texte publié le 16-02-2017

Il faut cesser de craindre le monde, et dire ce qu'il est, le dire tel qu'il a changé. Il ne faut pas dire en quoi la France doit s'adapter à ce monde, mais expliquer le rôle de la France dans ce monde

Il faut ne plus s'accrocher avec nostalgie à une grandeur passée, mais au contraire accepter un retour sur notre passé, pour mieux avancer.

C'est en regardant ce qu'était sa place, son rôle jadis, en extrayant le meilleur de son Histoire, et en admettant ses contradictions pour les résoudre, ses erreurs pour les corriger, que la France se situera mieux dans le monde et redeviendra cette Nation qu'on écoute, cette Nation singulière qui adresse au monde un message universel.

On ne peut parler pas au monde des droits de l'Homme en ignorant que notre passé n'a pas toujours été en phase avec ce message. Rien ne sert de cacher ce passé sous le tapis...

En acceptant de revisiter ses heures sombres et ses zones d'ombre, en acceptant cet examen de conscience collectif, en entendant ce que le monde attend de nous, la France redeviendra alors peut-être une terre d'accueil, le pays des Humanismes, la grande Nation des Lumières.

4 commentaires

"Avant les évènements qui se déroulaient dans le monde n'étaient pas liés entre eux. Depuis ils sont tous dépendants les uns des autres " Polybe 2ème siècle avant J-C.
"La mondialisation est l'abolition de l'espace mondial sous l'emprise d'une généralisation du capitalisme, avec le démantèlement des frontières physiques et règlementaires"
Jacques Adda.
"Ce processus géohistorique d'extension progressive du capitalisme à l'échelle planétaire qui est à la fois une idéologie, un système politique, une langue, une monnaie" Laurent Carroué
En tant que changement d'échelle, c'est à dire invention d'un nouvel espace pertinent, la mondialisation crée inévitablement des tensions sur les configuations locales préesxistantes en les menaçant d'une concurrence par sa seule existence. ainsi se mue imperceptiblement en glocalisation du à l'absence de régulateur mondiaux et de gouvernance mondiale.
" Le local n'est plus le foyer d'une socialisation rassemblée dont la communauté villageoise était la forme la plus aboutie, mais le point de rencontre, voire de confrontation entre des groupes dont chacun possède son propre espace d'action et de référence " Armand Frémont.
2 scénarios pour l'Europe :
1. "Chronique d'un déclin annoncé" le centre de gravité de l'économie mondiale se déplace en 2050 vers l'Asie-Pacifique. chine un quart du PIB mondial et Asie un peu plus de la moitié. retour à la situation du début du 19ème.
2."la puissance Européenne à réinventer"
Europe-Russie-Méditéranée; l'UE entreprend une grande politique de "developpement intégré" avec la rive sud de la Méditéranée et la Russie en plusisuers volets (économique, technique, politique) Renforcement des élites scientifiques et techniques locales et fixation dans les pays d'origine.
Réformes économiques et sociales (Processus de Barcelone a permis un retour de confiance et la remobilisation de l'épargne) Les perspectives de rendements ont été sécurisées par des politiques économiques prévisibles et stables et discutées avec les instances. La CEI, a bénéfcié d'investissement massifs permettant d'améliorer les infrastructures et rationaliser l'appareil productif. Politique de démographie active et d'immigration plus ouverte provoquant un regain de dynamisme.
L UE 30 parvient à maintenir so poid dans l'éco mondiale et représente 20% de l'économie mondiale et fait jeu égale avec l'ALENA et la Grande Chine. Les états unis représente alors 1/4 de l'économie mondiale, la grande europe 1/3 et l'Asie n'atteint pas 40%.
La montée des extrêmes et le risque de paupérisation est intense dans la plupart des pays Européen ces prochaines années, intrinsèquement lié à l'effondrement des économies, en France ou ailleurs, si d'une part on ne regarde pas le passé, ne traitons pas les obscurantisme du capitalisme qui est l'ennemi de guerre contemporain, et n'actionnons pas l'Europe Fédérée en vue d'un équilibre dans l'économie mondiale.

Moi - 17/02/2017 08:33

Je me dis que le merveilleux existe quand je regarde ce reportage, qu'il y a d'autres moyens de faire, d'autres moyens d'aborder les choses, le monde quand je regarde ce reportage : https://www.youtube.com/watch?v=i_GpEbpmPag

- 11/03/2017 21:43

Ce reportage devrait être remboursé par la sécu.

- 11/03/2017 22:13

Je vous ai juste recraché mon cours d'économie...mas dans le fond l'Europe avec ou sans pays méditerranéens qui d'ailleurs ne rentrent pour l'instant absolument pas dans les critères éco de l'Europe, elle n'est pas prête de s'écrouler...
Qui voudrait d'ailleurs en sortir hormis les anglais qui n'ont jamais intégré pleinement ses valeurs...
Traitons les obscurantismes comme le lobisme arrêtons de nous faire peur et de se faire apôtre des propagandes...
Par ailleurs, je pense que c'était pire avant Thatcher et Reagan était déjà de gros caïds des cités.....(j'en pondrai un article vous le démontrant)
Bref stoppons le char SVP, ou le loup va vraiment finir par sortir des bois.

- 19/03/2017 12:34

> ajoutez votre commentaire

© 2010-2017 - François Hada