FH

Dépasser le pacte de stabilité

texte publié le 31-10-2017

Le pacte de stabilité n'a rien d'économique. Il est le plus petit dénominateur d'imaginaires collectifs, il est à ce titre uniquement comptable. 

Avec le consensus, sa vertu était d'être auto-réalisant (en termes de convergences).

Dès lors que le consensus européen est remis en question, les critères du pacte ne sont plus un point de départ de négociation: 3% pour quoi faire?

Il faut aujourd'hui questionner les difficultés de chacun pour élaborer une solution commune: quelles difficultés (démographie, migration, industrie, services, etc.) ? Quelles solutions socialement acceptables? En somme, le jour où la France dira à l'Allemagne "vous avez un sérieux problème démographique...comment peut-on le résoudre?" alors ces 3% reprendront à nouveau un peu de sens...

Je ne plaide pas pour l'abandon du pacte de stabilité, mais pour dépasser cette règle comptable. Je plaide pour une négociation avec nos partenaires en partant de leur imaginaire respectif et surtout de leurs problèmes...

1 commentaire

Ca ressemble tout de même a une mère manipulatrice et séductrice.."stabilité" quoi...."stabilité"....mille ans de crise....aucune imagination, ni créativité...
Mea culpa, pardon pour la fervente critique, mais ça m'écorche la bouche, rien qu'à devoir l'écrire....

- 07/11/2017 02:17

> ajoutez votre commentaire

© 2010-2017 - François Hada