FH

De Gaulle, incarnation de l'imaginaire républicain

texte publié le 19-06-2020

Au travers de l'appel du 18 juin, le général de Gaulle est célébré parce ce qu'il incarne notre imaginaire de la République. L'incarnation est un puissant vecteur de l'imaginaire républicain. C'est peut-être un paradoxe de l'idée républicaine dont le discours est plutôt abstrait (« liberté égalité fraternité ») et tend vers l'universalisme, tandis que l'idée de République se nourrit d'incarnations représentant la grandeur de la République: De Gaulle, après Napoléon, par exemple.


De Gaulle incarne la possibilité de dépasser les contradictions de la France dans une époque chaotique et de réconcilier la nation en période de troubles pour affronter l'ennemi. C'est aussi à ce titre que la figure de Jeanne d'Arc traverse les temps. Unifier malgré les antagonismes parce que le moment exige cette réconciliation pour combattre l'ennemi.

Charles de Gaulle, adulé à droite, respecté à gauche, représente le chef de guerre et l'homme d'État: il incarne la souveraineté populaire et la nation, il dit « non » et conjugue l'ordre et le mouvement.

L'écho que trouve le Général de Gaulle aujourd'hui nous renvoie bien à nos problématiques : en pleine pandémie, comment maintenir l'ordre national dans le désordre mondial tout en mettant la France en mouvement.

© 2010-2020 - François Hada