FH

05-09-2020

Lionel Jospin : j'ai acheté son livre

J'ai lu l'interview donnée par l'ancien premier ministre au magazine qu'il appelle encore « Le Nouvel Observateur » devenu il y a quelques temps déjà « L'Obs ». Je l'ai lu intégralement, cherchant derrière chaque phrase ciselée une profondeur d'esprit, une hauteur de vue politique. Je n'ai rien trouvé. J'ai peut-être mal lu. J'y ai repéré des erreurs d'analyse et des pans de l'Histoire revisités. Du bon politicien. Comme si Lionel Jospin avait encore besoin de se justifier. Première réaction donc. Pour exister. Pour ne pas être engouffrer dans les méandres de la mémoire qui avale sans pitié les politiques les uns après les autres, laissant à l'Histoire le soin de faire le tri.


Je n'ai pas voulu rester sur cette note. Je suis donc tombé dans le panneau et j'ai acheté son livre: « Un Temps Troublé ».

lire la suite

04-09-2020

Lionel Jospin : première réaction

Et soudain Lionel Jospin ressurgit. Lionel Jospin, monsieur Dream Team. Celui qui avait profité du trait de génie stratégique de Jacques Chirac. Celui qui avait confié les clefs du 10 rue de Solférino (si t'as connu Solférino t'es un ancien) à François Hollande, devant un bureau national déjà haineux à l'égard de son nouveau premier secrétaire, malgré la victoire de 1997: « c'est le plus politique d'entre vous » avait asséné celui devenait premier ministre.


lire la suite

20-07-2020

Laurent Joffrin : opération vaisseau fantôme

Un de plus. Laurent Joffrin, en difficulté à Libération, crée son mouvement pour réhabiliter la gauche. Un mouvement forcément ambitieux et qui dépasse le PS. 

 

On y retrouve des thèmes déjà avancés par d'autres créations plus ou moins ad hoc: écologie, questions sociales. Rien de nouveau sous le ciel de gauche. Laurent Joffrin appelle comme d'autres au rassemblement. C'est donc que l'idée fait son chemin. 

lire la suite

02-12-2016

Un grand merci à tous ces apparatchiks

Si j'ai vraiment eu du mal avec la déchéance de nationalité, par exemple, François Hollande était à mes yeux le seul candidat qui pouvait encore rassembler la gauche, pour la Présidentielle de 2017, face à une droite réactionnaire et une extrême droite prête à submerger les dernières digues républicaines...

Que Hollande ait commis des erreurs, des fautes mêmes, aucun doute. Que son sens des rapports de forces l'ait conduit à décider de ne pas se présenter, à l'évidence. Il avait déjà su le faire en 2006/2007.

lire la suite4 commentaires

24-10-2016

Les primaires à gauche: jeu de billard et calculs hypocrites

Les primaires sont inscrites dans les statuts du PS. Donc primaires il doit y avoir.

Sauf que ce sujet a tout de même été largement promu parce que certains considéraient qu'il fallait à tout le moins contester voire empêcher le président sortant de se représenter... tout en se donnant pour horizon 2022.


Autrement dit, beaucoup de ces joueurs de billard n'aurait peut-être pas brandi le sujet des primaires pour 2017 s'ils n'y avaient pas vu une opportunité, en vue d'un congrès ou d'une candidature en 2022...


lire la suite6 commentaires

26-07-2016

2017: Marine Le Pen à l'Élysée

Je ne veux inquiéter personne, vous me connaissez... pourtant, parfois, au regard de la situation politique et de sa dynamique, j'essuie quelques sueurs...Le Pen élue présidente de la République? M'enfin, n'importe quoi...


C'est comme Trump quoi... Il y a un an, tout le monde disait qu'il ne serait jamais investi candidat à la présidence des États-Unis. 

Comme en Autriche, aussi, où personne n'envisageait que le candidat d'extrême fasse jeu égal avec un écologiste... Et il y aura une nouvelle élection...

Ou au Royaume Uni. Il y a un an, même les marchés financiers considéraient que le Brexit n'était pas un sujet...

Alors, non, il n'y a aucun risque que Le Pen soit élue...

lire la suite16 commentaires

17-06-2016

Le parti socialiste ne travaille plus depuis 30 ans

Je viens de recevoir une invitation à l'université d'été du parti socialiste fin août.

J'hésite.


Le parti socialiste de 2016 est-il seulement capable de définir un projet? Non.

lire la suite5 commentaires

01-05-2016

Petite analyse politique pour ouvrir l'horizon

A un an de l'élection présidentielle, deux approches s'opposent.


Il y a ceux, à gauche, qui pensent que dans le pays s'opposent conservateurs et réformistes, autour de quatre pôles partisans: une gauche qui se recroquevillerait sur son aile conservatrice, incarnée en partie par Jean-Luc Mélenchon, une droite classique qui fait de même autour de Nicolas Sarkozy, l'extrême droite et un centre auto-proclamé progressiste.

lire la suite11 commentaires

© 2010-2020 - François Hada