FH

24-08-2018

La liberté individuelle, cheval de Troie de la privatisation de l'Etat providence

La justice sociale est née avec l'idée de cohésion sociale, ou comment s'assurer que chaque individu adhère au projet collectif et donc comment stabiliser le cadre social. Laisser le capital se concentrer entre les mains de quelques uns est non seulement injuste mais aussi dangereux pour la Cité. Tôt ou tard, ceux qui ont trop peu demanderont que la richesse soit redistribuée. Plus ou moins violemment. 


Autrement dit, il n'y a ni paix durable ni cohésion sociale sociale sans justice sociale. Et là où se trouve la pauvreté réside le risque de révolte et de guerre. La pauvreté de quelques uns est en soi une menace pour la prospérité de tous les autres. Le bon dosage entre administration publique et marché, entre liberté d'entreprendre et cadre social stable via la redistribution partielle de cette richesse, sont le fondement commun de toute politique d'une nation démocratique. 

Le projet libéral ou néo-libéral conteste cet équilibre.

lire la suite4 commentaires

05-08-2018

La fin de la sécurité sociale ou le nouvel Etat

Quand les plus riches sont exonérés de toute obligation et que les prélèvements obligatoires n'apportent guère aux plus pauvres (pas de droit au chômage, à la santé, à la retraite), que reste-t-il de la solidarité ?


La question n'est-elle pas: « qu'est-ce qui dysfonctionne? »

lire la suite1 commentaire

25-06-2016

Des effets économiques du Brexit du Royaume Uni devenu Toute Petite Bretagne

C'est une ère d'incertitudes qui s'ouvre pour le Royaume-Uni avec la victoire du Brexit, ce vendredi 24 juin.


Le Royaume-Uni va souffrir de sa sortie de l'Union européenne. Mais l'Union européenne aussi... Déséquilibrant le monde... Rien que ça.

lire la suite6 commentaires

14-06-2016

#Magnanville : ils veulent introduire la peur à domicile, nous devons répondre par une frontière intérieure

L'objectif premier et la fin que poursuivent ces fous de totalitarisme, ces tyrans, est de briser notre moral et notre force, ils veulent briser ceux qui leur résistent ou pourraient leur résister, de celles et ceux qui osent continuer à vivre malgré leur volonté de terreur. 


Ils veulent introduire la peur jusque dans nos foyers, pour nous priver du sentiment de répit.

lire la suite3 commentaires

15-03-2016

Vivre à l'heure des risques extrêmes

Nous vivons au quotidien exposés à une multitude de risques. Certains y prennent goût et sont saisis d'une forme de griserie devant le risque pris: vitesse, défis, poussée d'adrénaline...

En majorité, la société souhaite éliminer les risques de son environnement: risques d'insécurité, de maladies, d'accidents, de pertes d'emploi, etc. Le " zéro risque " est presque un slogan politique, certes illusoire, mais qui pose quelques question : sommes-nous atteints d'une plus grande aversion au risque ? Ou notre société est-elle devenue plus risquée ? Ou les deux ?

lire la suite3 commentaires

14-03-2016

La démocratie sociale, seule alternative au libéralisme

La gauche est en crise. Au-delà des rivalités de personnes et des petits calculs politiciens, cette crise révèle l'incapacité de la gauche à fonder ses nouveaux marqueurs politiques et à assumer son rapport à la réalité.

La gauche est une mosaïque dont chaque élément exerce un rapport de forces avec les autres composantes de cet ensemble: l'extrême gauche cherche toujours à intimider le gouvernement, la gauche écolo a bien du mal à trouver son développement durable, le président tente de gouverner dans un cadre démocratique. 

lire la suite13 commentaires

07-02-2016

Etre de gauche en ce siècle : le laboratoire de Zénon

L'idée selon laquelle on est "de gauche" repose en grande partie sur l'idée de justice. C'est l'indignation contre les abus des propriétaires à l'égard de ceux qui n'avaient rien, qui a forgé une identité dite de gauche. 


C'est parce qu'un adversaire a été désigné que le clivage était possible: le travail contre le capital...

lire la suite1 commentaire

17-09-2013

Remboursement des lunettes : ce que dit et ne dit pas la cour des comptes

Scandale à la Une: la Cour des comptes recommanderait de cesser le remboursement des lunettes par la sécurité sociale. Comment? Mais de quel droit? Les débats ont aussitôt sur et la ministre de la santé, Marisol Touraine, a dû rapidement indiquer que le gouvernement n'entendait pas dérembourser les lunettes! Mais que dit vraiment la cour des comptes?

lire la suite

© 2010-2018 - François Hada